L’efficacité des pneus d’hiver en été

Il est fréquent de voir sur nos routes des véhicules qui roulent, l’été, équipés de pneus… d’hiver !

Bien que cette pratique puisse paraître avantageuse sur le plan économique, cela peut s’avérer dangereux en conduite sur la route. CAA-Québec s’est penché sur le sujet avec des tests révélateurs.

CAA-Québec a comparé l’efficacité des pneus d’hiver utilisés pendant l’été par rapport à celle procurée par les pneus quatre-saisons. Les résultats des tests ont été obtenus lors de deux épreuves différentes : celui d’évitement et celui de freinage d’urgence, tous deux menés au " Centre d’essais et de recherche " de PMG Technologies, à Blainville.

Le résultat

Les pneus d’hiver sont clairement moins adaptés pour l’été puisqu’ils allongent les distances de freinage et qu’ils rendent plus difficile une manœuvre d’évitement en situation d’urgence. En outre, les résultats ont été enregistrés à une température extérieure de 20°C, ce qui est relativement inférieur aux températures que l’on peut observer pendant les mois les plus chauds de l’été. Sur une chaussée plus chaude, ce qui est très fréquent durant les mois de juin à septembre, les distances de freinage d’urgence pourraient donc être encore plus grandes et les manœuvres d’évitement plus laborieuses avec un véhicule chaussé de pneus d’hiver. Ajoutons que la gomme des pneus d’hiver s’use beaucoup plus rapidement que celle des pneus quatre-saisons sur une chaussée chaude, ce qui peut accentuer les problématiques de sécurité routière.

Et pour ceux qui croient économiser, et bien, sachez que les pneus d’hiver utilisés l’été fondent comme neige au soleil!