Avant d’acheter une Fiat 500 Cabriolet usagée…

Il y a de nombreuses façons de profiter de l’été. Pour certains, c’est au volant d’une décapotable.

Avec un budget plus limité, on peut se tourner vers un modèle d’occasion, surtout si on ne compte s’en servir que de mai à septembre. Cela dit, il est préférable de se méfier de quelques-uns, comme la Fiat 500 Cabriolet.

Oui, cette petite Italienne a ses charmes, notamment une bouille sympathique, un décor intérieur unique et une conduite plaisante, surtout en ville où elle peut se faufiler aisément à peu près n’importe où. De nombreux exemplaires sont aussi affichés à moins de 8 000 $, ce qui peut paraître avantageux à prime abord.

Toutefois, la prudence est de mise.

Depuis son retour en Amérique du Nord, la marque Fiat a connu plusieurs ratés sur le plan de la fiabilité. Autrement dit, une 500 Cabriolet risque de vous amener un lot de problèmes et, puisque l’été est relativement court au Québec, vous pourriez passer plus de temps au garage que sur la route! 

Si vous désirez une décapotable pas trop chère, optez plutôt pour une Toyota Solara, par exemple. Certes, les dernières ont été produites en 2008, mais au moins, vous bénéficierez de la fiabilité de Toyota en même temps que des bienfaits du soleil. Il est d’ailleurs dommage que ce constructeur japonais ne commercialise plus de cabriolets en Amérique du Nord.

Autre option, bien qu’un peu plus dispendieuse : une Mazda MX-5 de troisième génération. Reconnu pour sa fiabilité, ce petit roadster procure une tonne de plaisir, mais manque d’espace. À vous de voir vos priorités.

Chose certaine, n’allez pas vous endetter outre mesure pour l’achat d’une décapotable qui ne servirait que quelques mois par année. Peu importe votre choix, assurez-vous de l’état, de l’entretien et de l’historique du véhicule.

Jetez un coup d’œil aux Fiat 500 usagées à vendre sur Otogo!